21.2.14

Benef & Cost-killer

Avouez, avouez que vous enviez, admirez, exigez, frissonnez, craignez, raillez, doutez, encensez, vous n'avez pas le temps parfois vous passez à côté et vous le regrettez, et d'autre fois les mots vous manques, vous avez l'air d'un(e) exalté(e) tant vous désirez convaincre tous et toutes qu'il fallait y être qu'il fallait voir ça, vivre ça, qu'il n'est peut-être pas trop tard..
Car, vous aimez ... la danse, le théâtre, le cirque, le cinéma, les marionnettes, la musique, le silence gestuel, l'art incarné, la poésie vivante, les rires initiatiques, les larmes à l'arrachée, l'émotion sur le fil du temps, les genoux (solides) qui remplissent au compas des souffles l espace entre vous et ...vous.
Vous aimez, oui ; et vous détestez. Vous êtes transporté(e)s et tellement que vous êtes aussi parfois fort déçu(e)s. Grave même ! Et déçu(e)s ce serait sans dans certain cas pas assez fort. C'est qu'on en rage. Est-ce qu'on serait pas aussi exigeant, face à tant d'exigence ... l'exigence ça pourrait bien être contagieux. Et reconnaissance ... peut-être aussi.
Bref vous êtes ému(e)s : pleinement ; ou parfois vous êtes ému(e)s en cage, dans cette bien résistante carapace que le quotidien requiert. Vous savez tout en dessous d'elle que "l'intermittent" se donnant, intermittent soufflant l'audace, la bizarrerie parfois, souvent la marge et le courage, s'offre a vous. Il a pris pour lui la charge de frictionner votre épiderme de l'Intérieur. Il la
secoue, il l'ébranle cette carte de monde, ce programme de la vie qu'on voudrait plus simple et plus précis ... Qui a dit plus rentable ??!

L'intermittent. Il viens nous proposer (pas toujours persuadé de sa légitimité, et donc fragile) le catalogue de ce que nous acceptons ou refusons d'extérioriser et ce faisant, il fait partie de ces rares éléments fondamentaux qui nous empêchent encore de n être pas qu'un fruit juteux au grand brunch des petits Profits ...
L'article du blog (en liens ici : http://frederichocquard.blogspot.fr/2014/02/intermittence-du-spectacle-une-reforme.html?spref=tw) présente bien l'esprit du Bénef … euh pardon du Medef qui comme toujours et pour toujours n'exprime(ra) absolument rien d'autre que le vieux concept de « qu'est ce qui resterait donc à gratter, forer, extraire, presser, raboter, grignoter ?.. comme liberté, imagination, plaisir, éveil, capacité de réflexion, intérêt pour le commun ?.. ».

Au pays des money-maker et cost-killer on voudra que le débat confronte l’utile (entendez l'argent) et le futile (entendez l'épanouissant) mais ce débat n'a pas de raison d'être si l'on en croit un rapport des ministères de l'Economie et de la Culture : (http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140103trib000807739/la-culture-contribue-sept-fois-plus-au-pib-que-l-industrie-automobile.html).

Il y a donc vraiment un modèle économique idéologique (nouveau mais finalement plus tout à fait récent) qu'on connaît bien, oui, mais qui nous dépasse : Le Hold-Up ;

et après la lecture de ces deux articles (fort simple et rapide à lire) pourquoi ne pas dire un grand  « touche pas à mes intermittents » ! Histoire de vivre dans une de ces rares Utopies gagnante et solidement enracinée dans chacun d'entre nous même chez les noeunoeux euh pardon chez les sympathisants du Bénef euh pardon du Medef, en clicant ici et là :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/m-jean-marc-ayrault-intermittents-du-spectacle-et-sympathisants-nous-demandons-la-suppression-du-medef-qui-lui-aussi-co%C3%BBte-trop-cher?share_id=VIAcaubAJQ&utm_campaign=autopublish&utm_medium=facebook&utm_source=share_petition

http://www.leparisien.fr/insolite/un-intermittent-du-spectacle-lance-une-petition-pour-supprimer-le-medef-18-02-2014-3602435.php

20.11.13

Fwd:

Bonjour à tous,

prenez deux minutes pour lire cette petite histoire expliquant de
manière rigolote ce qui se passe avec les chalutiers qui décapent les
fonds marins.... c'est joliment expliqué :


http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/11/prends-cinq-minutes-et-signe-copain-.html

29.4.13

Petition REVENU DE BASE

"Inventer une autre vie, d'autres rapports sociaux, peut sembler hors de propos en période de crise. L'exercice n'a pourtant jamais été aussi nécessaire. En Europe, en Amérique latine, en Asie, l'idée d'un droit au revenu inconditionnel fait son chemin."

Voici LA pétition à signer, en faveur du revenu de base, qu'il devienne un sujet de débat officiel de la Commission Européenne et du Parlement !

Le film, pour les retardataires : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=-cwdVDcm-Z0#at=54

Merci de faire circuler...si vous adhérez bien entendu